Comment bien protéger sa famille face aux aléas de la vie ?

13/07/2018

 

Dans le paysage assurantiel français, différents dispositifs sont mis en place pour protéger votre famille face aux aléas de la vie. La Sécurité Sociale en est un bon exemple, ainsi que les contrats liés aux dommages et les complémentaires en santé et prévoyance qui couvrent les individus. Certaines protections sont obligatoires, d’autres optionnelles, elles peuvent être prises en charge en partie par votre employeur ou être à vos frais.

Ce ne sont pas les mêmes contrats qui gèrent un accident, une blessure, une brûlure, une maladie, des dommages matériels comme un incendie, une inondation ou encore une catastrophe naturelle. Ainsi, quelles sont les assurances et les garanties utiles pour couvrir votre famille face aux différents risques ?

Les différents contrats d’assurances adaptés à votre famille

On distingue l’assurance de personnes pour couvrir les risques liés à l’individu (accident corporel, maladie, invalidité, décès) de l’assurance de biens et responsabilités. Tous deux remplissent cependant le même intérêt : vous protéger vous et votre famille face à un dommage ou un sinistre.

Les complémentaires santé

Elles interviennent en complément du remboursement de l’Assurance maladie (qui gère la maladie, les accidents du travail et les maladies professionnelles). Vous pouvez y souscrire à titre individuel pour que votre famille soit prise en charge pour des soins en optique, dentaire, hospitalisation, ou encore pour rembourser vos frais en pharmacie et maternité.

À lire aussi : Comment rattacher mes enfants à ma complémentaire santé ?

Dans le cadre de votre entreprise, votre employeur a dans l’obligation de vous affilier à une mutuelle collective (un contrat applicable à l’ensemble des salariés). L’employeur étend souvent son offre de mutuelle à votre famille, mais peut ne pas toujours correspondre aux besoins spécifiques de tous les membres de votre foyer. Dans ce cas précis, vous pouvez toujours souscrire à une sur-complémentaire à titre individuel, en vous tournant vers l’organisme complémentaire de votre choix.

Aller plus loin : Adultes handicapés, comment rattacher votre enfant au contrat santé des parents ?

L’assurance responsabilité civile 

Ce contrat couvre les dommages matériels, immatériels et corporels causés à un tiers de façon involontaire. Elle peut également prendre en charge un dégât des eaux, des actes de vandalisme, une catastrophe naturelle ou technologique. Elle est souvent incluse dans votre assurance habitation, multi-risques ou automobile. Vous pouvez cependant souscrire à une offre RC vie privée ou encore familiale en complément, pour couvrir :

  • Les dommages causés à autrui,
  • Les dommages causés par vos enfants mineurs ou majeurs (s’ils vivent à votre domicile),
  • Les dommages causés à autrui par vos mobiliers, vos animaux domestiques (selon sa catégorie) ou ceux qui sont sous votre garde.

La prévoyance

Ce type de contrat est une solution pour préserver la situation financière de votre famille en cas d’arrêt de travail, d’invalidité (partielle ou totale) ou de décès. Des indemnités journalières sont versées par la Sécurité Sociale et votre organisme complémentaire ou institut de prévoyance, si vous avez souscrit à ce type d’offre.

Lors de l’établissement du contrat vous pouvez choisir de mettre en place une rente éducation ou une rente conjoint, pour que vos proches perçoivent un versement en dépit d’un décès ou d’une invalidité. C’est une protection supplémentaire à destination de vos bénéficiaires pour faire face à un coup dur. La Sécurité Sociale peut verser un capital décès à vos ayants-droit, mais il est malheureusement souvent insuffisant et s’adresse en priorité à votre conjoint(e).

À lire aussi : quel contrat santé en cas de séparation pour couvrir vos enfants ?

L’assurance-vie

Principalement vue comme un placement financier, une assurance-vie permet de vous constituer un pécule lors de votre départ à la retraite et permet aussi d’établir un patrimoine que vous pourrez léguer à vos bénéficiaires. C’est une solution qui permet d’avantager votre conjoint(e) et vos enfants, en transmettant votre capital dans le cadre d’une succession.

L’assurance loisir

il est tout à fait possible d’assurer les loisirs que vous pratiquez seul ou en famille. Si vos enfants pratiquent de l’équitation, du ski, du vélo, ou si vous pratiquez de l’escalade, des sauts en parachutes, vous pouvez être amené à choisir une offre de protection sociale. Certains sports nécessitent d’ailleurs une licence qui inclut une assurance complémentaire.

Dans votre recherche des meilleurs contrats pour protéger votre famille, vous pouvez tout à fait vous faire accompagner par un courtier en assurances pour établir une offre adaptée. Sachez qu’il vous est possible de souscrire à un contrat multi-risques, qui permet de regrouper plusieurs assurances dans un même contrat.

Aller plus loin : Dois-je déclarer la naissance de mon enfant à ma mutuelle ?