Seniors : plus de 55 ans, quelle complémentaire santé choisir ?

21/04/2018
senior de plus de 55 ans

 

En tant que senior, il est naturel de vouloir bénéficier d’une couverture sociale qui soit adaptée à vos besoins. Les postes de dépenses santé et les prises en charge qui vous sont indispensables évoluent avec l’âge, et pourtant, les remboursements perçus par la Sécurité Sociale restent les mêmes pour l’ensemble de la population.

C’est pourquoi, vous êtes nombreux à souscrire en complément de votre régime obligatoire, à une mutuelle qui soit adaptée à vos besoins.

Parmi les offres que vous trouverez sur le marché de l’assurance, comment être certain de choisir les options les plus en phase avec ce que vous souhaitez ? Et comment choisir la meilleure complémentaire pour votre situation tout en maîtrisant votre budget ?

Optimisez votre santé et votre pouvoir d’achat

Pour choisir la meilleure solution adaptée à votre condition de senior, il vaut mieux prioriser celle qui vous propose les meilleurs remboursements pour vos besoins en santé, sans trop impacter votre pouvoir d’achat.

Les mutuelles seniors prennent en charge les frais mal remboursés par l’Assurance Maladie, tels que les appareils auditifs, l’hospitalisation ou encore les séjours en cure thermale. Cela dépend du contrat auquel vous souscrivez, c’est pourquoi il faut être attentif aux garanties présentées dans la formule.

Sachez également que le ticket et les dépassements d’honoraires sont fréquents lors de la consultation auprès de certains médecins spécialistes, nous vous conseillons alors de vérifier que ces frais soient bien pris en charge dans votre contrat de complémentaire.

Pour choisir au mieux votre couverture, nous vous conseillons de vérifier qu’une bonne prise en charge est assurée parmi les postes suivants (à condition que ce soient bien ces postes qui vous intéressent) :

  • Les cures thermales,
  • Les soins en optique (prise en charge des montures et lentilles),
  • Les soins en dentaire (dentiers, implants, couronnes),
  • Les maladies chroniques, les traitements,
  • Les appareillages (auditifs et prothèses),
  • La médecine douce (ostéopathie, acupuncture, réflexologie),
  • Les consultations de spécialistes (par exemple un cardiologue),
  • Les frais d’hospitalisation (soins, transport, frais de confort),
  • Des services comme les aides ménagères, les dépenses en pharmacie ainsi que la radiologie peuvent être inclus.

Lors d’une souscription, mieux vaut également vérifier les plafonds de remboursements, les exclusions de garanties, les délais de carence proposés et si le tiers-payant est inclus ou non (vous permet de ne pas avancer vos frais en pharmacie par exemple).

Comparer pour mieux se prémunir face aux aléas de la vie

Si les tarifs des mutuelles sont si importants aux yeux des seniors, c’est que souvent, lors d’un départ à la retraite, leur pouvoir d’achat à tendance à diminuer. C’est pourquoi il est important de pouvoir faire le point sur votre situation et vos besoins en santé, pour prioriser les garanties. L’objectif étant de vous éviter de payer des garanties dont vous n’avez plus l’utilité, mieux vaut faire le point de façon régulière sur vos besoins.

À lire aussi : Est ce qu'une mutuelle senior peut-elle résilier un adhérent trop âgé ?

Il est conseillé de mettre en concurrence les différentes offres de complémentaire afin de comparer :

  • Les cotisations des mutuelles santé,
  • Les niveaux de garanties proposés dans le contrat,
  • Les taux de remboursement pour les postes de santé qui vous intéressent.

Vous pouvez vous faire accompagner par un courtier en assurance pour comparer les offres auprès de plusieurs assureurs.

Aller plus loin : Quelles sont les limites d’âge pour souscrire à une mutuelle santé pour senior ?