Nouveaux tarifs des consultations médicales en 2017

15/09/2017
actu visuel

 

A compter du 1er novembre 2017, deux nouvelles consultations médicales et de nouveaux tarifs vont voir le jour. Quels sont les patients concernés et comment seront-ils remboursés ? 

 

Quelles sont les consultations concernées ?

A partir du 1er novembre 2017,  la consultation de base de 25 euros s’accompagne de deux nouvelles consultations, « complexes » et « très complexes », chez les généralistes et les spécialistes. Une majoration de 16 euros est également prévue ainsi qu’une revalorisation des consultations « longues ».

Les consultations complexes

Les consultations complexes sont des visites chez le médecin pour des pathologies complexes ou instables ou des situations cliniques particulières impliquant un fort enjeu de santé publique. Ces consultations seront facturées 46 euros.

Parmi les consultations complexes, on trouve la prise en charge d’enfant de 3 à 12 ans en risque avéré d’obésité, le suivi spécifique d’un nouveau-né entre la sortie de la maternité et le 28ème jour de la vie, la prise en charge. La prise en charge d’une jeune fille de 15 à 18 ans pour une consultation de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles est considérée comme complexe.

Certaines de ces visites médicales complexes pourront être majorées de 16 euros. Cette majoration pourrait être appliquée en cas de prise en charge :

  • d’un couple stérile
  • de l’asthme
  • d’un trouble du comportement alimentaire
  • d’une pathologie oculaire grave

Les consultations très complexes

Les consultations très complexes sont des visites longues et pénibles à annoncer. Par exemple, il peut s’agir de préparation pour une greffe rénale, de consultations pour annoncer un cancer ou d’un rendez-vous pour les malformations fœtales. Ces consultations seront facturées 60 euros.

Les consultations complexes et très complexes ne se cumulent pas et ne s’appliquent pas aux patients hospitalisés.

Les consultations longues

Les consultations longues vont être revalorisées de 56 à 70 euros. Ces visites concernent notamment les patients souffrant de maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson par exemple. Ces consultations seront limitées à 3 par an et par patient.

 

Comment les patients seront-ils remboursés ?

Pour tous les patients possédant une mutuelle ou bénéficiant de la CMU complémentaire, la revalorisation de certaines consultations n’aura aucun impact puisque c’est l’Assurance Maladie qui remboursera ces consultations avec les régimes complémentaires. Par conséquent, les niveaux de prise en charge de ces visites resteront inchangés avec une prise en charge de l’Assurance Maladie de 70 %.

 

A SAVOIR : ces nouveaux tarifs et le passage récent à une consultation médicale à 25 euros vont coûter près de 870 millions d’euros à la Sécurité Sociale et près de 180 millions d’euros aux organismes de complémentaire santé.

 

A lire aussi : Mieux comprendre les tarifs de Base de Remboursement de la Sécurité Sociale

 

Pourquoi les tarifs des consultations augmentent-ils ?

La nouvelle convention médicale entre les syndicats de médecins et l’Assurance Maladie a initié cette revalorisation des consultations. Ce texte est donc à l’origine de la création de nouveaux tarifs des consultations médicales complexes et très complexes ainsi que la visite chez les médecins à 25 euros.

C’est le facteur temps qui rentre en ligne de compte dans cette augmentation des tarifs car la médecine a évolué, la population vieillit et les pathologies se complexifient.